Inde : 10 jours en Inde du Sud – Chandrapur, Hampi, Munnar –

Nous y voilà, la deuxième partie de ce voyage en Inde, on peut l’aborder comme un tout autre voyage. Le sud invite à une découverte plus intime de l’Inde, moins exubérante mais tout aussi colorée. Après nos 15 premiers jours dans le Nord, à sillonner les routes du Rajasthan, nous voilà maintenant à courir après les trains et les bus sans cesse à la découverte de nouveaux paysages tous aussi réjouissant les uns que les autres. Des safaris aux plantations de thés, dans cet article nous allons parcourir près de 3000 km en passant par Nagpur, puis Hampi pour rejoindre Munnar. Retrouvez nos bonnes adresses, les choses à faire et nos conseils. Mettez vos chapeaux et vos tenues de camouflages pour ce voyage au coeur de l’Inde.

 

Tous les prix indiqués sont par nuit pour les hôtels et pour le reste toujours pour deux ! 

 

 

Et comme tout voyage il est accompagné d’une petite anecdote qui nous a mis en jambe dès les premières heures. En effet, on vous avait laissé, lors d’un précédent article, à Bikaner. Après 6h de route nous arrivons à Delhi, Nerajh (notre chauffeur) nous laisse dans une gare excentrer de Delhi à 16h et nous avons notre train pour Chandrapur à 21H15. J’étais vraiment stressé car c’est un peu la folie les gares Indiennes, je demande au moins à 6 personnes différentes si c’est le bon train etc. Nous voilà assis sur nos couchettes respectives dans le train, il est 21h Max décide de vérifier le trajet sur internet et sur google maps et là, il s’aperçoit que le train que nous nous apprêtions à prendre est pour ChandrapurE dans l’est de l’Inde, alors que nous voulions aller dans le centre. On explique à un couple d’Indien à côté de nous et ils nous confirment que ce n’est pas la bonne ville, à 6 minutes du départ on reprend notre bardage on saute du train et nous filons au guichet. Incompréhension totale, le guichetier nous dit que c’est le bon train, que nous devons dépêcher car il part bientôt, c’est qu’au bout du troisième guichetier qu’ils comprennent que ce n’est pas le bon CHANDRAPUR (oui oui ce nom restera graver dans nos mémoires). Une fois compris un des hommes nous dit que l’on peut prendre un train pour la bonne destination à Delhi Railways station, soit à 45 minutes de la gare où nous sommes, tout vas bien nous avons 1H30 devant nous avant le départ du bon train. On prend un tuk-tuk en vitesse on lui dit que nous avons 30 minutes pour y arriver ! Qu’est-ce qu’on à pas dit ^^ ! Nous avons eu la peur de notre vie, vitesse de folie, contre-sens, freinages d’urgences … bref c’est avec le coeur à 10 000 que nous arrivons à la gare. On va guichet et là : SURPRISE ! Il n’y a plus de place dans le train. Il faut savoir que ça fonctionne par quota et normalement il y a un cota touriste, nous sommes en basse saison, ça nous paraît bizarre. On file vite au guichet réservé aux étrangers, il nous confirme que le train est complet. Mauvais karma vous nous direz ! Honnêtement on en rigolait car on s’estimait déjà heureux de ne pas avoir fait 11h de train pour se retrouver à l’est de L’Inde. Pour finir on rappel l’hôtel qui nous avait réservé le billet de train pour leur expliquer qu’il y a deux Chandrapur en Inde et qu’ils ont choisi le mauvais. Par chance l’hôtel est à 4 minutes de la gare, on y arrive, ils nous reprennent un billet pour le lendemain matin et nous trouvent un hôtel pour la nuit. Bref l’Inde du Sud a commencé sur les chapeaux de roues, comme on dit ^^.

 

 


À la découverte des tigres sauvages dans la réserve de Tadoba Andhari.

Nous avons choisi cette réserve car c’est l’une des moins touristiques du fait de son emplacement, mais pourtant c’est là où on a le plus de chance de voir un tigre (pas pour nous visiblement !). Nous avons pris le train jusqu’à Chandrapur puis un tuk tuk jusqu’à MTDC resort (à une trentaine de km de la gare), ce resort appartient au gouvernement mais vous trouverez d’autre hôtel autour.

Le plus de cette réserve c’est que son accès est limité à 48 jeeps par jour dans toute la réserve ce qui est très peu comparé aux autres réserves, les animaux peuvent ici vivre en toute quiétude et cela permet une meilleure approche, plus respectueuse de leurs modes de vie. Nous avons cherché pendant des heures des traces de ce fameux félin, nous en avons vu plusieurs, nous nous sommes arrêtés pour tenter de deviner sa direction, nous avons attendu, l’adrénaline était à son comble mais rien ! C’est la loi de la nature nous l’acceptons sans problème, nous avons quand même vu d’autres animaux et notamment des éléphants sauvages et ça c’est quelque chose aussi.

Les paysages sont très différents du Nord, plus verts, moins arides, plus denses c’est un véritable dépaysement. Le soir le coucher de soleil sur le lac est juste magnifique. Attention cependant à ne pas trop se balader tout seul le soir et le matin tôt car ce sont les heures de chasses des tigres.

Hôtel

Maharashtra National Parks ( 30€ )

où Manger

Nous mangions dans l’hôtel du restaurant, car c’est assez éloigné de tout.

à voir

Réserver différents safaris sur le site de l’hôtel (site gouvernemental de la réserve) et choisissait différent salaries. Le matin et le soir les tigres sont plus vers les zones d’eaux et l’après-midi au coeur de la réserve.

TIPS

Pensez à bien retirez de l’argent pour payer l’hôtel et les safaris car vous ne trouverez aucune banque dans la réserve.

Faites attention à l’heure d’arriver à la gare de Chandrapur, nous avons pris une claque pour aller jusqu’à la réserve (prix en journée Rs600 prix à 4h du matin Rs1500).

 

 


Hampi, ses milliers de temples et ses paysages chaotiques

Il y a des villes comme ça un peu à part,  qui sont devenus des lieux hautement touristiques et qui de fait subissent de grosses transformations en peu de temps. Hampi c’est d’abord des paysages jonchés de 37OO monuments sur 36km2, répartis en trois zones, la ville sacrée qui s’organise autour du temple de Virupaksha tandis que la ville royale qui est à 2 km de la ville sacrée, elle s’organise autour du temple d’Hazarama, et Virupapur Gaddi de l’autre côté de la rive.Au milieu de tout cela le fleuve Tungabhadra qui sert aussi bien de ressource pour se nourrir, de piscine pour les nombreux enfants d’Hampi que de grands lavoirs à ciel ouvert pour la population environnante.

Hélas, aujourd’hui la ville sacrée tend à devenir un grand site touristique et la plupart du Bazaar a été démoli, une partie des grandes guesthouses ont monté une association afin de faire valoir leurs droits, aujourd’hui leurs avenirs font l’objet d’un âpre débat et la plupart d’entre eux sont dans le flou.

La meilleure place pour admirer Hampi et son coucher de soleil c’est depuis le temple Matanga Hill, prévoyez 30min de montée pour les non sportifs, en effet ça grimpe dur et longtemps 😉 sinon en 15 minutes avec des bonnes baskets ça le fait ! Monter vraiment tout en haut sur le toit du dernier temple. N’hésitez pas à assister à une petite prière que le gardien de temple vous offrira (contre quelques roupies évidemment).

Depuis le dernier niveau vous aurez une vue à 360 degrés sur tout le paysage d’Hampi, et vous pourrez observer le chaos de ces énormes rochers qui donnent un charme unique à la ville.

 

Pour faire simple Hampi est divisée en 3 parties :

  • Ville sacrée ou « Hampi Bazaar » : là où se situe le Temple en activité et la majorité des logements.
  • Ville royale : à 3km au sud de la ville sacrée où se situe une grande partie des ruines à visiter.
  • Virupapur Gaddi : de l’autre côté de la rivière depuis Hampi Bazar où se mélangent rizières et plantations de bananiers.

La ville sacrée

Vous pouvez faire deux belles balades depuis Hampi Bazaar.

La première longe la rivière vers l’Est en partant du Temple principal de Virupaksha en direction de Matanga Hill. Juste avant la statue de Nandi, prenez le chemin sur votre gauche en direction du Temple de Vittala. Une belle marche d’environ 30mn vous amènera à ce temple célèbre pour ses ruines bien conservées et son chariot de pierre ! Après la visite du Temple de Vittala, sur le chemin du retour, prenez sur votre gauche de manière à revenir vers Hampi Bazaar par la colline via le « Sule Bazaar ». Après ce temple, reprenez votre route vers Hampi Bazaar via la colline et profitez d’un beau coucher du soleil !

Pour continuer l’exploration de la ville sacrée, entamez votre deuxième balade par le temple de Virupaksha et les ruines qui l’entourent sur la colline adjacente. Quand vous sortez du temple, prenez sur votre droite et encore à droite dès que possible vers un immense champ de belles ruines conservées offrant une vue magnifique sur le temple et la rivière ! Remontez la colline puis allez voir le temple dédié à Ganesh situé en dehors de l’enceinte en contrebas à droite. Revenez ensuite vers Hampi Bazaar par la route avant de tourner à gauche pour emprunter le chemin qui vous ramène au temple principal via des ruines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À 4h de l’après midi nous sommes monté
au temple Matanga Hill pour
pouvoir admirer le soleil se coucher sur Hampi Bazaar…

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville royale

Après la première balade de 30 minutes nous avons décidé de poursuivre vers la ville royale, à pied, et oui car le billet d’entrée de Vittala donne accès au Zanana  !! Quelle idée ^^, on avait décidé que ce serait une journée sans tuk-tuk. Mais bon par 35° ce n’est pas forcément une bonne idée. C’est donc complètement desséché que nous entrons (par la mauvaise entrée s’il vous plaît) dans la ville royale. Un gardien est là pour nous rappeler que nous devons payer l’entrée :), on fait une pause à l’ombre avant de rejoindre le guichet ! Et honnêtement nous étions un peu déçus, même si l’architecture de la fameuse étable à éléphant est juste impressionnante, c’est tout ce qu’il y à a voir puisque nous avions déjà visité toutes les autres ruines durant notre randonné urbaine 😉 Bref nous finissons la visite et nous cédons, nous prenons un tuk-tuk pour rejoindre le Bazaar.

 

Virupapur Gaddi, de l’autre côté de la rivière

Maintenant qu’on a pris une bonne dose de ruines et de rochers, direction l’autre bord de la rivière ! Depuis Hampi Bazaar, vous pouvez traverser grâce à un bateau pour 1,20€ pour deux. Nous avions élu domicile dans un petit hôtel tout proche des plantations de riz, oui oui on voulait changer de décor !

Ce côté-là est encore plus touristique, aucune vie « traditionnelle » juste des bars et des Guesthouses, pas super intéressant !

Enfin, profitez quand même de ce magnifique paysage plein de contrastes, entre le vert des rizières et le rouge feu des rochers… Puis mettez le cap vers le Temple d’Hanuman ( le blanc que l’on voit en haut de la colline !) nous avons décidé de louer un scooter à l’hôtel pour sillonner ce côté d’Hampi et grimper ses 570 marches !

 

Hôtel

Manash Guesthouse (12€) – Hampi Bazaar –

Shanthi guesthouse (14€) – de l’autre côté de la rivière – mention spéciale pour la vue sur les rizières.

où Manger

Mango tree

Top secrets

à voir

Temple de Virupaksha  (12€)

Temple de Vittala (12€)

Zenana (lotus Mahal, étables des éléphants, Temple d’Hazarama) (12€)

Temple d’Hanuman

 TIPS

Pas de banque à Hampi, prévoyez donc assez pour votre périple 😉 

Essayer de faire le temple de Vittala la même journée que la Ville royale vous n’aurez pas a payer 2 tickets 

 


Munnar, telle un bourgeon au milieu d’un bouquet

Rien qu’à elle seule Munnar représente 1200 hectares de plantations de thé. Munnar c’est le coup de coeur de Max durant ce voyage parce que c’est montagneux, que la nature vous donne des paysages à couper le souffle dès que l’on prend la peine de faire quelques kilomètres de marche. Il était aussi heureux de retrouver des températures en dessous des 20°C après avoir souffert à Jaisalmer (ne dites pas que je vous l’ai dit 😉 )

N’hésitez pas à partir en trek pour la demi-journée ou jusqu’à 2 jours pour les plus motivés cela vous permettra d’en apprendre plus sur la région et le thé en lui-même. Il faut savoir le thé noir, vert et blanc viennent tous de la même base. En effet, ce sont simplement les différentes parties de la plante qui sont cueillis qui décide de sa catégorie. La plupart des guesthouses proposent des treks, des tours sur les différentes places touristiques de la région.

 

Une fois que vous avez fait le tour des plantations n’hésitez pas à partir à la découverte d’un spyci garden, ou encore des nombreux tours organisés par les guesthouses et qui vous proposent de découvrir des nids d’abeilles « sauvages », de voir des éléphants sauvages, « écho point », ou encore « top station » qui offre une vue magnifique sur la montagne.

 

 

Hôtel

JJ Cottages  (9€), nous avions pris la suite au dernier étage ! 

où Manger

Rapsy Restaurant

Saravana Bhavan 

à voir

Plantation de thé

Usine de thé

Point view

TIPS

N’hésitez pas a faire marcher la concurrence la plupart des guesthouses proposent la même choses au niveau des Tarifs mais si vous prenez un package (room, trek, tour) cela peux faire baisser la note.

 

Comme d’habitude nous espérons que cet article vous à donné envie de découvrir ce beau pays qu’est l’Inde !!

 

 

VOUS AVEZ PINTEREST ?

Pour vous aidez à planifier votre prochain voyage en Inde du sud, pensez à épingler notre article sur Pinterest

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *