Chili : 10 jours pour découvrir l’essentiel de la Patagonie


La Patagonie, cette région du bout du monde, elle m’avait déjà interpellé il y a 4 ans quand je suis partie faire un stage en Amérique du Sud, j’avais le choix entre le désert d’Atacama et la Patagonie ! En regardant des photos, la Patagonie avait finit par me faire douter… mais finalement je la découvre pour la première fois avec Max en Février dernier. C’est une région englobant la pointe méridionale de l’Amérique du Sud et séparée entre l’Argentine et le Chili par la cordillère des Andes. La Patagonie de l’Argentine comprend des steppes arides, des prairies et des déserts, tandis que la Patagonie Chilienne est composée de fjords glaciaires et d’une forêt tropicale tempérée. En outre vous allez voir du paysage, de beaux paysages presque à l’état naturel.

Nous ne sommes partie que 10 jours et cela a déjà été suffisant pour avoir une belle première approche, dans cet article vous découvrirez donc notre itinéraire passant par Coyhaique, Puerto Rio tranquilo, Los Antigos, El Chalten, El Calafate, Puerto Natales

FF3A5B67-0669-4721-83A3-D8480C612EA0

 

 

Jour 1 : De Santiago à Coyhaique 

Nous avons pris l’avion de 7h10, pour un total de 80€ pour deux ! Le prix étant plus que correct on a choisi l’avion plutôt que le bus, et en plus nous avons gagné beaucoup de temps. 2h30 plus tard nous voila donc à Balcemada, nous y avons pris un bus direction Coyhaique pour 4000 pesos par personne. Les paysages sur la route sont justes magnifiques, si dépaysants, nous sommes de suite mis dans le bain !! Le soleil fait briller les champs de graminées qui dansent au rythme du vent. Nous arrivons vers 11H30 à Cohaique ou nous cherchons une petite auberge de jeunesse, nous avons atterri à Patagon Backpackers, une petite maison avec cheminée ou l’accueil y est très chaleureux (compter 32€ pour deux lits en dortoir et pour une nuit mais avec petit dej’). 

IMG_7254.jpg
Jour 2 : Direction Puerto Rio Tranquilo

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner on prend le bus de 9h direction Puerto Rio Tranquilo. La route défile durant 5h, on traverse des paysages incroyablement beaux, si libre, puis nous découvrons enfin le magnifique Lac Carrera (le plus grand du Chili, même s’il possède un petit morceau en Argentine). Nous sommes arrivé a Puerto Rio Tranquilo, le village est petit et exclusivement tourné vers le tourisme, nous trouvons très rapidement un petit hostal pour les deux nuits à venir (48 000 pesos pour deux nuits, sur Booking et Airbnd tout était complet ou à des prix des fous donc n’ayez craintes je pense que vous trouverez sur place un petit lit 😁 ). On pose donc notre sac et on décide de vite partir au port pour réserver l’expédition au glacier Exploradores du lendemain et voir si des tours sont prévus aujourd’hui pour les magnifiques Cathédrales de Marbres. On book le glacier avec l’agence 99% Aventure pour 80 000 pesos par personne (comprenant la navette, l’entrée au parc, le lunch et l’équipement) ça reste très cher mais on nous l’a fortement recommandé. Pendant ce temps-là, le vent s’est levé et le port a donc fermé, pas de sortie kayak pour aujourd’hui ! 

Jour 3 : PUERTO RIO TRANQUILLO / journée dédiée à l’ascension du glacier Exploradores

Réveil a 7h (une véritable grasse-mat pour une fois ^^), rendez-vous à 8h au port pour prendre le mini bus en direction de l’entrée du parc national des Lagunes de San Raphaël. Après une heure de trajet et une frayeur (quelques mois auparavant la lagune d’un glacier à céder, arrachant une partie d’un flanc de montagne et la route, créant ainsi une nouvelle lagune basse, le problème c’est que le matin de notre départ il y a beaucoup d’eau sur la route et le chauffeur à peur que ça gèle d’ici notre retour et qu’on reste bloqué dans le parc… mais finalement après un coup de téléphone, des bulldozers viendront travailler dessus toute la journée pour que la route soit mise hors de danger). Bref nous voilà enfin aux portes du Parc, il fait bien frais mais l’excitation nous réchauffe les coeurs 😁 . Il nous aura fallu 3h30 de randonnée pour accéder à la plus belle partie du glacier, c’était incroyable, incroyablement beau, on avait du mal à réaliser que « ça y est, nous y sommes ». C’était la première fois que nous mettions des crampons et que nous marchions sur un glacier et c’est juste fou ! Le bruit de la glace sous nos pieds, le froid, le blanc, le danger … tout ça rend l’expérience unique. Les photos parlent d’elles-mêmes et j’en ai encore les yeux qui brillent !! 

Le seul point un peu négatif pour nous c’est la lenteur de notre groupe, quand on marche on aime marcher à un rythme soutenu, on aime le dépassement de soi mais là la rando est vraiment très facile, on ne sait jamais mis dans le rouge et c’est notre seul regret ! Oui on est relou parfois. 

perito moreno1

 

 

Jour 4 : PUERTO RIO TRANQUILLO / Cathédrales de Marbre et départ pour Chile Chico

2H2A4295

mamrmol 1DJI_0297Les couleurs du ciel ce matin-là étaient incroyables !

Réveil 8h après une bonne nuit sous 20 cm de couette ^^, on avale vite notre petit dej’ puis on monte à bord d’un bateau, le vent nous fouette le visage pendant 50 minutes, le temps d’arriver devant les «Capillar de Marmol».  Ces cavités à flanc de montagne sont accessibles en bateau, en kayak ou en paddle. Nous aurions aimé le faire en kayak mais le prix est encore une fois trop excessif pour nous. Le capitaine rentre à plusieurs reprises dans les cavités, il tape dans le marbre, c’est vraiment désolant, il rigole, il était à deux doigts de renverser une jeune fille en paddle (l’eau est à une température vraiment très basse, ça aurait pu être très dangereux pour elle). Bref la concentration n’est pas son fort on dirait… On fait le tour de plusieurs cavités jusqu’à arriver devant LA cathédrale de marbre, un vrai monument de la nature, a part des autres, comme si le vide était fait exprès pour contempler la beauté de cette oeuvre. Et là, la magie opéra, un condor vole au-dessus de nous, il est immense, je voulais absolument en voir lors de mon premier voyage au Chili, mais pas de chance je n’en avais jamais croisé et là au bout de trois jours en Patagonie, bam deux condors prennent du bon temps au-dessus de nous !! On est d’accord pour dire avec Max, que ce spectacle était encore plus beau que les cathédrales de marbres ^^.

2H2A4450

mamrmol 2

Vers 11h on retourne sur la rive du lac, on récupère nos affaires et nous allons attendre le bus pour Chile Chico afin de rejoindre l’Argentine le lendemain. Beaucoup font du stop, le jour de notre départ il y avait 5 couples qui attendaient dans la rue principale … c’est pourquoi on a préféré prendre nos billets de bus pour être sur de pouvoir rentrer dans nos délais mais si vous avez le temps on pense que c’est une expérience à faire.

La route est longue et un peu chaotique mais magnifique ! Elle contourne quasi entièrement le lac Carrera et les panoramas sont juste à couper le souffle, le soleil donne au lac une force inexplicable. Nous ne sommes que 4 dans le bus, un homme avec qui nous avons fait le glacier Los Exploradores est avec nous, il va aussi en Argentine. Arrivé à Chile Chico on essaye de prendre une navette pour passer directement ce soir la frontière et dormir à Los Antigos. La navette est pleine mais nous décidons de prendre un taxi, il nous pose tous les trois devant la frontière chilienne, on passe tranquillement et on va à pied rejoindre le passage Argentin, le taxis nous avait dit qu’il n’y avait que 3 km. En regardant de plus près il y a en fait 6 km. Heureusement nous n’avons pas nos gros sacs, mais la nuit tombe et des pumas peuvent roder autour de nous, arrivé au kilomètre 3 un petit pépé nous prend gentiment en stop jusqu’au poste de douanes. On passe la frontière et on repars à pied pour trouver notre hôtel pour la nuit. La frontière ici ne ferme pas, heureusement sinon on aurait dû passer la nuit dehors ^^.

 

Jour 5 : LOS ANTIGOS / journée off

On ne fait rien, nous nous sommes reposé, nous nous sommes cuisiné de bonnes lasagnes car le soir ne prenons un bus de nuit pour rejoindre El Chalten. Alors là clairement on s’est un peu enflammer. Le programme est de prendre le fameux bus de nuit, arriver le matin à 6h30, attendre que le jour se lève, partir faire l’ascension du Fitz Roy et reprendre un bus le soir à 18h pour El Calafate. 🙈😂

IMG_7638Max, un peu fière avec ses courses pour les lasagnes 😂.

Jour 6 : EL CHALTEN / Fitz Roy

La nuit dans le bus fut chaotique, nous étions 4 dans un immense bus, le chauffage ne marche pas. Perrine n’arrive pas à dormir, le froid lui glace les articulations. Elle demande une couverture, puis deux, et finit par passer une bonne nuit, tout est relatif … Max quand à lui n’a pas dormi. Le matin on arrive la tête bien dans le c** et là on part attendre 2h dans un petit hall de banque le temps que la station de bus ouvre pour réserver nos billets du soir, se changer et laisser nos sacs à l’agence de bus. Il fait froid, tellement froid. La station ouvre enfin, il y fait une chaleur de fou on y est si bien dedans qu’on commence à se décourager, mais un bon chocolat chaud nous remet un coup de fouet, le jour se lève, le Fitz Roy apparaît sous nos yeux de sa plus belle couleur : rouge / oranger. Aller on enfile nos parkas et c’est parti pour 20 km aller-retour soit environ 8 h de marche (certains annoncent 8h30, nous aurons mis 7 h). Les deux premiers kilomètres piquent, ils nous mettent dans le rouge dès le début, j’ai peur, j’ai peur qu’avec le manque de sommeil on ne soit pas en mesure de faire cette rando. Mais les 7 autres kilomètres sont vraiment faciles, on peut marcher vite et admirer le paysage qui s’offre à nous. En revanche le dernier kilomètre mettra nos forces à rude épreuve. Mais comme on dit souvent No pain, No gain ! Alors on sert les dents et la récompense arrive enfin…  On vous laisse l’admirer en photos 😉. 

2H2A4675

IMG_7685

IMG_7694

 

 

 

 

 

 

2H2A4714

2H2A4677

A 18h nous avons donc prit le bus pour rejoindre El Calafate.

 

 

Jour 7 : EL CALAFATE / journée off

Après une bonne nuit de sommeil, on se réveille un peu tard, on profite, on découvre la ville. On planifie les prochains jours. Nous aurions aimé faire une balade à cheval, les paysages s’y prêtent parfaitement mais, MAIS le prix lui, est complètement fou. Du coup on abandonne l’idée. 

On profite donc de la ville, nous avons l’impression d’être dans une petite station de ski l’ambiance y est sympa, on vit un petit bout d’hiver et franchement ça fait du bien 😍. Max étant un homme de la montagne ça lui manquait !

L’après-midi on repart à la gare de bus réserver l’excursion du lendemain pour le Perito Moreno et les bus pour la suite et fin de notre périple en Patagonie.

2H2A4823

Jour 8 : EL CALAFATE / Perito moreno

Un réveil en trombe, une adrénaline de fou à l’idée de voir le Petiot Moreno !! La navette passe nous prendre à 7H30 pétente, une heure et demie de trajet nous attend. Mais après seulement 1 heure de route, le bus s’arrête sur un parking très loin du glacier. Je regarde Max, on ne comprend pas … jusqu’à que le chauffeur nous dise « ceux qui payent en carte bleue vont au bureau et les autres restent ici ». Nous on se regarde : « QUOIIII, payer encore ? » on a déjà payé un peu plus de 30 euros pour aller au Perito Moreno, on ne nous a jamais dit que l’on devait payer 40 euros de plus à l’entrer du Parc. Ça pique vraiment !!  

Bref une fois sur place nous commençons notre ballade sur les passerelles qui semblent vraiment neuves, elles proposent plusieurs parcours pour admirer le glacier. On entend des grondements et d’énormes craquements au loin ! Au début je crois bêtement qu’il y a des couts de fusils mais pas du tout … c’est le glacier qui travaille ! Lorsque soudain on entend un bruit plus fort que les autres, puis un des cris des touristes ! Un morceau du glacier vient de se détacher du glacier, on se regarde un peu énerver d’avoir loupé ça. 

-3394182413743984248_2H2A4827

2H2A4833

Mais après plus de deux heures sur le site, on entend des craquements un peu plus fort, on se place stratégiquement (ou pas cf. Nos story ou des français ne faisait que parler durant toutes les chutes de glaces), et au bout de quatre minutes un gros pan de glace tombe, il est immense nous sommes ébahi et en même temps choqué, c’était si gros, si impressionnant. Les vagues qui suivent sont elles aussi immenses, et elles provoquent des fissures et d’autres pans se décrochent … le spectacle est impressionnant mais pas grave. Dans le sens où ce glacier est l’un des seuls à progresser encore aujourd’hui et ça c’est plutôt une bonne chose. 

Cette journée nous a tout particulièrement marqués comme le Perito Moreno et comme le Fit Roy, la Patagonie nous surprend par la beauté et la grandeur de la nature. 

-6511483360689192327_2H2A5045

2H2A4859

2H2A5080

Jour 9 : Puerto natales

Pour terminer notre tour en Patagonie nous sommes retourné au Chili en bus. Direction Puerto Natales (Grande ville du sud du Chili sans charme particulier). Nous nous sommes encore reposé et puis nous avons travaillé et préparé la suite du voyage au nord du Chili. 

 

Bilan

Nous avons passé 10 jours incroyables, au coeur d’une nature très belle et si riche. Nous en avons pris pleins les yeux et ç avait du bien parfois de se retrouver dans ce genre de paysage, ça nous apaise, c’est propice à la méditation, nous avons aussi un bilan sur notre voyage. Nous adorons la nature et ça fait un bien fou de parfois couper et se retrouver à faire des randos tous les deux jours…

 

2H2A4763

2H2A4192

2H2A4177

On espère surtout que cet article a pu vous aider et vous donner envie de partir à la découverte de ces paysages.

Ps : il y a bien d’autres points très intéressants à faire mais comme toujours en 10 jours nous avons sélectionné ce qui nous correspondait le mieux 😁.

 

10 JOURS PATAGONIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *