Créer son carnet de voyage – TIPS –

Si vous nous avez suivi pendant notre tour du monde vous avez du remarquer que j’aimais tenir un carnet de voyage, un recueille personnelle, ou j’aime chaque soir y apposer mes mots, mes images, mes rencontres… Ce n’est pas une tâche facile que de tenir quotidiennement un carnet de route, alors dans cette article, que j’avais écrit il y à quelques mois en collaboration avec EqLove, je vous livre tous mes conseils. Matériels, récolte, idées de mises en pages …

 

 

Pourquoi tenir un carnet de voyage ?

Depuis que j’ai commencé à voyager j’ai entrepris des carnets de voyage qui reprennent jour après jour le planning, les parcours, les rencontres, les découvertes, les galères, les bonnes adresses … J’adore prendre ce temps chaque soir afin de me remémorer tous les moments de la journée, c’est un temps de pleine conscience, un moment très personnel qui me permet aussi de faire un bilan sur ma journée ! Souvent j’ajoute un petit texte sur mon humeur, mon état d’esprit, mes constats, mes questionnements … Ce n’est pas toujours facile de se lancer dans un tel « travail » mais je vous garantis que des années plus tard vous serez heureux et heureuses de parcourir vos différents carnets et de voir à quel point on oublie certaines choses alors que d’autres nous marquerons à vie. Pour vous aider à sauter le pas je vous livre ici mes 5 conseils pour avoir un carnet unique et qui vous ressemble.

 

5 conseils pour créer votre carnet de voyage :

1. Le choix du carnet

L’étape que je préfère, car elle annonce un futur voyage : le choix du carnet !  Ce carnet vous devez avoir envie de l’ouvrir tous les jours. Mais alors comment bien le choisir ? La première chose à prendre en compte c’est le format :  celui que j’affectionne particulièrement c’est un A5 maximum pour pouvoir l’embarquer partout avec moi, vous pouvez aussi prendre un format plus petit mais je ne vous le conseille pas forcément car ce n’est pas pratique pour écrire des textes ou encore faire des collages. Par contre, il peut être un peu plus petit qu’un A5 de forme carrée par exemple, l’essentiel c’est que la double page vous offre une belle surface de création. Ensuite, le deuxième point important c’est la qualité du papier, le gramage, je choisi généralement un papier un peu épais pour pouvoir dessiner et faire des aquarelles dessus. Mais ça tout dépend de vos envies. Il existe aussi des carnets avec des types de papiers différents à l’intérieur, je trouve ça génial car ça permet de donner un rythme à votre récit. Mais l’essentiel, et le point déterminant de l’achat ou non, reste le fait d’avoir un véritable « coup de cœur » quand vous l’achèterez. Pour tout vous dire dès que j’en vois un qui me plaît je l’achète, du coup j’ai toujours 4-5 carnets d’avance chez moi 🙈. 

 

2. Quel matériel prendre avec vous ?

Maintenant que vous avez les clés pour acheter votre carnet idéal, passons au matériel nécessaire ! Là aussi tout dépend de vos envies et de votre temps. Pour ma part je préfère toujours en avoir un peu trop que pas assez ^^. J’ai donc choisi de partir faire ce tour du monde avec mes 5 stylos noirs Fabercastel (avec des tailles de mines différentes), des feutres de couleurs pour écrire les titres notamment, des crayons à papier, gomme, taille-crayon, ciseaux, colle en bâton et colle liquide, une règle, mes aquarelles, un couteau de peinturedeux pinceaux, une plume pour encre de chine, des pinces pour tenir mes feuilles et des rouleaux de scotchs fantaisies. Tout ceci rentre dans une trousse et la boîte d’aquarelle est à part.

Encore une fois je pense qu’il est important que vous adaptiez cette liste à vos envies personnelles, peut-être que l’aquarelle ce n’est pas du tout votre truc et que vous préférez les pastels … l’essentiel c’est d’avoir VOTRE KIT pour que vous preniez du plaisir à réaliser chaque soir le contenu de votre carnet.

 

3. Enrichir votre matériel

Une fois que vous avez votre trousse de bricolage ;), je vous conseille de l’enrichir au fur et à mesure de votre (vos) voyages. Il y a tellement de belles choses dans chaque pays, j’ai notamment acheté des pigments en Inde (un incontournable n’est ce pas ! ), nous avons fait réaliser dans les rues d’Hanoï deux tampons en bois, un avec le logo du blog et un autre pensé comme une signature avec nos deux prénoms, un magnifique souvenir et au passage j’ai acheté la typique encore rouge de Chine, j’achète aussi souvent des timbres que j’adore utiliser pour faire des collages. Ceci n’est qu’une courte liste de ce que vous pouvez rajouter à votre trousse, vous verrez que la créativité et les envies viennent au fur et à mesure ! 

 

Sur la photo jute ci-dessous on peut voir des veilles photos d’enfants, nous les avons acheté sur une brocante au Myanmar !

 

4. Glaner pour créer    

Chaque jour vous allez faire des choses, ou voir de nouvelles choses, tout ceci va vous donner de la matière pour créer une fois le soir venu. En effet, tout au long de la journée je récolte, ça peut aller d’une entrée dans un monument, un ticket de train, une addition, une fleur, un journal, un  papier trouvé par terre, etc. Tout ça je le garde précieusement et le soir je mets tout à plat sur la table et je m’amuse à composer des petits collages, écrire par-dessus, dessiner …. Laissez place à votre imagination, prenez du plaisir, écrivez ce qui vous passe par la tête, mais SURTOUT prenez du PLAISIR. 

Vous le faite pour vous, ça n’a pas besoin d’être parfait mais juste à votre image, à l’image de la journée que vous venez de passer.

 

5. Le Bonus : mettez des photos Polaroïds 

Après quelques semaines à tenir mon carnet de voyage au Chili, j’ai vite ressenti un manque, il y avait des choses que je voulais mettre dans ce carnet mais qui ne pouvaient pas se traduire par du texte ou du dessin… Alors en plein milieu du Désert d’Atacama dans la ville d’Iquique, je me suis mise à chercher un Polaroïds et deux jours plus tard je pouvais prendre des photos et les coller directement dans mon carnet. Ce détail à tout changer, j’ai pu immortaliser des rencontres, des situations particulières et 4 ans plus tard je suis toujours aussi heureuse d’ouvrir ce carnet et de redécouvrir tout ça …. Alors oui ça coûte un petit prix et ça prend de la place mais je pense que ça en vaut tellement la peine ! 

J’avais d’ailleurs acheté 200 recharges pour pola sur Cdiscount à un prix hyper attractif, donc anticipé le coup 😉

 

J’espère que tous ces conseils vous ont donné envie de commencer votre propre carnet de voyage, n’hésitez pas à partager vos photos de carnets avec le #effetmertraverlersbullet  et surtout si vous manquez d’inspiration Instagram et Pinterest sont de véritables sources d’inspirations. Voici mes comptes préférés : 

  • @noor-unnahar 
  • @frznflwrs
  • @miavibes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *