Inde : Deux semaines en INDE DU NORD au coeur des contes des milles et une nuits.

Nous y voilà le tout premier article de ce long périple, nous sommes tellement excités, nous ne réalisons toujours pas que dans 2 mois nous serons au coeur du Vietnam, dans 5 au Chili, Etc… Bref c’est indescriptible tous ceux-ci ! En attendant nous venons déjà de passer deux semaines en Inde du Nord, de Delhi à Jaisalmer en passant par Jaipur. Un périple que nous avons adoré et dont nous allons vous livrer les détails. Cet itinéraire est connu de la plupart des voyageurs, il permet en 15 jours de faire le tour du Rajasthan à la conquête de ces nombreux joyaux. 

Cette région de l’Inde aussi nommée « le pays des rois », sera vous séduire avec ses nombreux palais somptueux et ces forteresses majestueuses. Domaine des Maharajas, le Rajasthan est également une terre de dunes et de jungles, parcourues de caravanes à l’époque des épices, pierres précieuses et autres tissus. Les fêtes s’y succèdent, d’ailleurs vous ne trouverez pas toujours leurs noms et leurs significations, mais une chose est certaine elles rendent cette région encore plus colorée et joyeuse. Ce road trip vous prendra au coeur, au corps, vous n’en repartirez pas indifférent. 

 

 

 

 

Pour commencer, précisons notre moyen de transport durant ce voyage. À l’origine nous avions prévu de faire ce périple en train, le réseau étant très développé et la région très touristique c’est assez simple. Mais une fois à Delhi, l’hôtel nous a proposé un super prix pour avoir un chauffeur pour 14 jours (380€) cela se fait de plus en plus d’ailleurs vous n’allez certainement pas y échapper, Max était plus rassuré que l’on prenne cette option pour nos premiers pas en Inde. Par la suite nous avons appris qu’il existait un site tenu par une française « chauffeur en Inde« , très fiable et proche des tarifs que nous avons eu. Le seul point négatif au quotidien dans notre offre, c’est la négociation pour le choix de l’hôtel ! En effet, les chauffeurs ont des « arrangements » avec des hôtels, donc ils ne sont pas forcements contents quand on leur dit que nous voulons aller dans un autre hôtel. Pour nous ça c’est soldé sur un accord : nous choisirons les hôtels dans les villes ou nous resterons plus d’une nuit. Je dois dire que c’est quand même hyper facile et hyper cool de voyager comme cela, certes on voit du pays, mais ce n’est pas la vraie vie Indienne. Nous aurons la joie de découvrir cela en Inde du Sud !

 

Les prix indiqués ci-dessous sont pour deux personnes.

 (2 jours)

Arrivé à 6h du matin, pas tellement frais mais excités ça c’est certain! On cherche le taxi envoyé par l’hôtel, il faut savoir qu’il y a beaucoup de taxis qui prennent le nom des arrivants et qui font croire que c’est le bon taxi. C’est pourquoi l’hôtel nous a communiqué un code secret, nous devons vérifier dans un coin caché du panneau que c’est bien le bon numéro, nous voilà ainsi rassuré nous arriverons dans le bon hôtel. Pour la petite histoire, nous avons rencontré des Français à Hampi, qui nous ont exactement décrient ce que nous vous expliquons un peu plus haut. Un taxis les a prit à l’aéroport et sur le chemin il leurs à dit que leur hôtel était fermé et donc il les a emmené dans une agence de voyages pour réserver un nouvel hôtel, ils ont refusé, le taxi les conduit donc dans une autre agence pour une autre proposition, ils se sont énervé et on finalement réussi à arriver dans leur hôtel. Donc soyez prudent et préparez bien votre arrivée ! 

Passons, nous voilà dans le taxi, c’est le grand bain !  Il conduit à gauche, petit à petit nous traversons les quartiers, on découvre ses premiers visages, ses premiers sourires, on voit des singes, des vaches, et surtout beaucoup de véhicules. Dans cette métropole trépidante se sont prêts de 25 millions d’âmes qui animent les rues parmi les plus polluées de la planète. Mais il arrive qu’on surprenne des scènes d’une telle douceur que nous sommes obligés de nous arrêter et d’admirer ce vieil homme préparant un chai, ou encore cette femme en train d’enfiler minutieusement des fleurs pour créer une couronne. Soyez prêt, il y a du bruit, beaucoup de bruit, des centaines de motos, de tuk tuks, des tracteurs, des piétons tout ça dans une ambiance de chaos ! 

Nous sommes arrivé le dernier jour de Durga Puja, les hindous célébraient la victoire du Bien sur le Mal, c’était coloré et très festif. De quoi nous mettre dans le bain d’entrée de jeu. Nous avons ensuite visité la ville en taxi, de monuments en monuments nous avons pu brosser un tableau de Delhi et surtout de la trépidante Old Delhi. Nous ressortons un peu sonné de cette première journée mais surtout émerveillé de voir cette vie qui ne s’arrête jamais. 

Le lendemain matin nous partons déjà pour Agra. 

 

Hôtel

Hotel Amax Inn (13 € /nuit/2 pers)

 situé dans le quartier de Paharganj

Où manger

Pour être honnête avec vous,  nous n’avons rien manger !

Et oui la peur de tomber malade 🙂

À voir

Le Fort rouge (6€) évidement, de l’époque moghole. Profitez des nombreux Tuk tuks pour faire un tour dans le Old Delhi.

Le Dargah d’Hazrat Nizam-ud-Din.

Les Lodi Gardens

À éviter

La mosquée du vendredi dite Jama Masjid, tout est payant pour les « étrangers ». Il y à plein d’autre mosquée à voir !

Old Delhi

Old Delhi

Old Delhi

(2 jours)

Trois heures de route plus tard nous voilà à Agra, la ville qui cache l’une des sept merveilles du monde. Avant de vous y rendre pourquoi ne pas le découvrir de l’autre côté de la rive de la Yamuna ? Et notamment depuis les jardins du Mehtab Bagh, qui offrent une vue imprenable sur le joyau architectural immaculé ! Prenez le temps de regarder le soleil se coucher sur le Taj, c’est somptueux. Après une bonne nuit de sommeil, mettez le réveil à 5h, prenez un bon petit dej’ et c’est partie pour un bain de foule à l’entrée du Taj, une fois rentré prenez le temps d’apprécier les couleurs du lever du jour. Une teinte rose prend alors possession du Taj Mahal qui sublime ce marbre blanc. On peut se rendre compte de l’amour que portait alors l’empereur Shah Jahan à sa femme.

Avec la chaleur du jour qui se lève vous ne tarderez pas à vouloir regagner le fort d’Agra et ses murs en pierres capables de garder la fraicheur même en plein été.

Celui-ci est un des plus grands forts de l’Uttar Pradesh, il donne aussi un autre regard sur le sillon de fleuve Yamuna, du Mehtab Bagh ainsi que du Taj Mahal. 

C’est sur cette visite que nous décidons de partir trouver une chambre d’hôtel à Jaipur la capitale du Rajasthan, il y a beaucoup d’autre chose à voir à Agra, mais nous avons un budget assez limité pour pouvoir voyager un an alors nous faisons des choix :).

Hôtel

Tourists rest House (11 €)

 situé dans le quartier de Sadar bazaar

Où manger

Binch of Spice

À voir

Le Taj Mahal (22 €), ce prix comprends une bouteille d’eau par personne et les protèges-chaussures.

Le Mehtab Bagh (6 €).

Le Baby Taj.

Le fort d’Agra (11 €).

(3 jours)

Cinq heures de route nous ont suffi pour rejoindre Jaipur et le quartier de Bani Park. Sur la route nombreux font une escale à Futehpur Sikri chose que nous n’avons pas souhaitez faire.

A la place nous nous sommes arrêté sur le site du plus grand puit du Rajasthan à Abhaneri, le Chant Baori.

En quelques mots Jaipur est une étape importante, porte d’entrée de l’état le plus exubérant de l’Inde c’est l’actuelle capitale du Rajasthan. Dans ses rues teintées de roses, l’ancien et le nouveau cohabitent, les pats non chalands de chameaux se frayent un chemin au milieu du tumulte des motos et autres rickshaws (tuk tuk). Jaipur est la première cité d’Inde du Nord à être planifiée, la symétrie presque parfaite de ses rues contraste avec ce que vous aurez pu voir auparavant. Il faudra attendre 1876, pour voir la ville enfiler sa peau rose – couleur de l’hospitalité -, c’est le maharaja Ram Singh qui prit cette décision pour recevoir le prince de Galles. 

Le temps de passer une agréable nuit et de profiter du roof top pour un repas, au petit matin nous sommes partie dans la ville voisine d’Amber, ancienne capitale du Rajasthan, c’est un superbe exemple d’architecture Rajput construite à flanc de falaise. Guidé par Raju, un guide qui parle français, nous partons à la découverte du fort d’Amber, de la vieille ville d’Amber, du temple de Meera. Nous profitons du repas du midi chez sa maman pour en apprendre plus sur les castes, l’après-midi nous partons explorer le mémorial des rois et enfin le Jal Mahal. Si jamais vous désirez son contact wathsapp n’hesitez pas à nous envoyer un mail, il nous a pris Rs800 pour l’ensemble sans compter les entrées, une somme honnête au vue des connaissances et l’intérêt des visites.

Le soir direction le fort de Nahargarth afin de profiter d’un sublime coucher de soleil sur la ville (aucun autre site ne vous offrir ce spectacle), un moment phare dans notre road trip. Au fur et à mesure que le soleil se couchait, la ville apparaissait, des silhouettes d’immeubles découpaient l’horizon puis disparaissaient derrière l’épaisse pollution atmosphérique. Nous sommes tellement petits face à ces géantes que sont les villes indiennes. 

Le deuxième jour n’aurait pas pu commencer aussi bien pour moi avec la visite du marcher au Fleur du Jantal Market, une expérience des sens uniques jusqu’ici, les photos ci-dessous vous livrent mon regard sur ce marché que je ne suis pas prête d’oublier. 

Nous avons profité d’être dans la vieille ville pour visiter le City Palace, lieux actuel de vie du Maharaja, quand celui-ci est en Inde vous pourrez voir en haut du City Palace et du fort d’Amber un drapeau qui ressemble à celui de l’Inde mais avec plus de couleurs. Ensuite nous sommes allé sur la terrasse d’un café en face du Hawa Mahal, afin de profiter de sa façade à la symétrie déroutante. Pour profiter de la fin de journée nous nous sommes rendu à Iswari Minar Swarga Sal un minaret qui surplombe toute la vieille ville, idéal pour admirer cette fourmillère à la tombée de la nuit. Le soir nous avons mangé au Peacock, le roof-top à la mode à Jaipur.

Départ pour Pushkar le lendemain il est déjà temps de refaire les sacs à dos. En bref, cette ville a été une véritable révélation pour nous à la fois pétillante et calme aux aurores, elle nous a conquises même si Perrine à eu quelques sueurs froides en croisant le chemin de charmeurs de serpents. 

Hôtel

Vinayak Guest House (11 €).

 situé dans le quartier de Bani Park

Où manger

Le restaurant de l’hôte est très correcte.

Peacock Rooftop Restaurant (MI road).

À voir

City Palace (11 €).

Jantar market (gratuit).

Cénotaphes des Maharanis (2 €).

Hawa Mahal (Palais des vents) (4 €).

Iswari Minar Swarga Sal (4 €).

À voir à l’extérieur de la ville

Amber fort (11 €).

Nahargarh (Tiger fort) (5 €).

Jal Mahal (gratuit).

Abhaneri

Chant Baori

Amber Fort

Temple à Amber

Vue de la ville rose depuis le Minaret

Hawa Mahal

Coucher de soleil depuis le fort de Nahargarth

 

 

 

(2 jours)

Sûrement la ville la plus charismatique du Rajasthan, lieu de culte par excellence des hindous!

Hélas, elle est aussi très prisé par les jeunes Israéliens qui en font une ville où ils viennent en retraite pendant de longs mois après leurs études. Cela à donc amené énormément de drogue ainsi que de l’alcool dans cette petite ville qui a tellement de richesse.

Nous avons cependant décidé d’y séjourner  deux jours pour ne pas rester sur une première impression pas toujours exacte.

Certes ses points forts sont les paysages et les 52 Ghats qui sont repartis à droite à gauche de ce lac sacré. Quelques monuments sont a voir et le plus insolite est le temple de Savitri Mata avec son téléphérique seul moyen d’y accéder.

La vieille ville possède un grand Bazaar le long du lac, mais les pièces, les tissus et objets typiques de l’Inde ont été remplacé par des articles Baba cool et autres magasins spécialisés dans la consommation de drogue.

Pour être honnête je ne conseille cette petite ville qu’en période de fêtes hindouistes c’est à ce moment-là que vous découvrirez la vraie Pushkar.

Hôtel

Hotel Navaratan Palace (11 €).

Où manger

Out of the blue

Sixth sense (mention spéciale pour leur thalis).

À voir

52 Ghats à visiter, dont les trois principaux sont le Brahma, le Gandhi Ghat et le Varah Ghat.

De nombreux de temples sont à visiter aussi !

Lac avec les Ghats

(2 jours)

L’image d’une ville entièrement Bleue me faisait rêver depuis notre départ. Hors les premières ruelles de cette ville sont loin de ce que l’on pouvait attendre.

Néanmoins pas de craintes certains quartiers anciens sont bien toujours dans cette couleur.

Afin de savoir où allez nous avons pris la direction du fort de Jodhpur. Depuis le haut, plus facile d’identifier les quartiers à visiter. La partie de la ville qui concentre le plus de chose a voir se situe entre le Sardar Market, avec la Oclock tower et le pied du Fort.

Nous avons passé presque une matinée dans le Bazaar à flâner et à accepter de faire des selfies avec pas mal de monde quand même. Mais ça fait aussi partie de cette ambiance où au final l’échange est privilégié plutôt que la méfiance.

Le fort en lui-même accueille un magnifique jardin, que bien sur nous avons pris le temps de contempler, d’arpenter et de photographier 🙂

Il est assez imposant et abrite plusieurs sites à visiter. Une bonne grosse demi-journée est nécessaire si l’on veut tout faire.

Nous aussi pris de temps pour se reposer, car les visites demande du temps et nous sommes déjà là au portes d’entrées du désert, la chaleur y est écrasante, nous avions la chance d’avoir une piscine à l’hôtel !

Hôtel

Krishna Prakash Heritage Haveli (20 € avec petit dej’).

Où manger

Le restaurant de l’hôtel n’est pas fou mais c’est très correct.

Indique, un coup de coeur qui se paye ! La vue sur le fort est juste imprenable, le diner aux chandelles très romantique et que dire du thalis ….

À voir

Mehrangarh, apparament gratuit mais nous avons dû payer l’entrée au musée pour pouvoir visiter le fort.

Mehrangarh Museum  (16€).

Jaswant Thada (2€).

Tour de l’horloge.

Sadar market.

La ville bleue vue depuis le fort

Le fort vue depuis les ruelles de la ville

Sadar Market

Tour de l’horloge

(2 jours)

 

Surement une des étapes les plus attendue pour Perrine, elle qui aime tant les paysages désertiques. Aucun lieu n’évoque aussi bien le mystère du désert et l’exotisme des routes marchandes parcourues par les caravanes de chameaux que le fort de Jaisalamer. Là se côtoient des boutiques empilent des broderies colorées, un palais royal et de nombreux commerces. Nous avons assez vite visité le fort pour préférer partir faire un safari au coeur du désert, afin de découvrir la vie du désert. Le désert du Tsar se compose principalement de terres arides et broussailleuses ponctuées de villages, quelques dunes de sable apparaissent ça et là. C’est l’endroit idéal pour venir passer la nuit sous les étoiles. Plusieurs formules existent, en ce qui nous concerne nous avons choisi le circuit non touristique qui vous permet de passer la nuit sur un lit indien, avec une belle couverture et juste le ciel comme toit. Nous voilà parti pour 3 km à dos de dromadaires, ceux qui ont déjà vécu cette expérience savent à quel point ça peut faire mal aux fessiers ^^. Il est 17h lorsque nous arrivons au « camp » les lit sont là, le soleil va bientôt se coucher nous en profitons pour immortaliser ce décor mystique. Une fois le soleil couché nous aidons les chameliers à préparer quelques chapatis, encore l’occasion de rire car Perrine ne tape pas assez fort sur sa pâte pour l’écraser, même les Indiens en rigole. 

Nous profitons d’un bon repas, l’heure est venu pour nous de se glisser sous les épaisses couvertures, nous regardons le ciel comme deux enfants sous un spectacle d‘étoiles filantes, il y en a tellement eu que nous sommes tombé à court de voeux! Nous nous faisons rapidement la remarque qu’il n’y a pas de lune, le suspense en reste là, nos yeux se ferment. Dans la nuit on se réveille et qu’est ce qu’on voit au dessus de nous ? Un joli croissant de lune, comme si la magie existait vraiment ;). 

Le lendemain matin le lever de soleil est quasiment aussi beau que le coucher de la veille, le feu crépite de nouveau, il nous prépare un chai et un petit déjeuner tout chaud. Tout est parfait, nous aurions souhaité prolongé cette expérience durant plusieurs nuits… 

Il est déjà temps de reprendre la route pour Delhi, c’est très loin nous allons faire deux étapes avant d’y arriver : une à Bikaner et l’autre à Mandawa. Nous ne souhaitons pas vous en parler car nos escales ont été courtes et à chaque fois nous sommes arrivé le soir pour repartir le lendemain matin. Il nous a donc fallu deux jours pour rejoindre la folie de Delhi avant de partir pour le Sud de L’inde. 

 

Hôtel

Hotel Nachana Haveli (48€).

Où manger

1st Gate Home Fusion, mention spéciale pour la déco !

Jaisal Italy,des bruschettas de folies …

À voir

 Fort de Jaisalmer (gratuit).

Palais du Maharaja (12€).

Patwa-ki-Haveli (6€).

À faire

Un safari d’une nuit ou de deux si vous le pouvez. Les tarifs varient selon les prestations !

 

Nous espérons que cet article vous à aider ou donner envie de partir à l’exploration de ce pays aux contes des mille et une nuits.

 

VOUS AVEZ PINTEREST ?

Pour vous aidez à planifier votre prochain voyage en Inde du nord, pensez à épingler notre article sur Pinterest

 

2 Commentaires

  1. 17 octobre 2018 / 8 h 57 min

    Je l’ai lu avec Fakear dans les oreilles et j’avais un peu l’impression de voyager avec vous.
    Les photos sont réellement sublimes.
    ça donne vraiment envie de découvrir tout ça avec ses propres yeux.

    Merci beaucoup ♡

    • 17 octobre 2018 / 17 h 31 min

      Ma Ophélie, encore merci pour ce doux mot ! Nous pouvons que te souhaiter de découvrir ce pays par vos propres yeux, il à tellement à donner. A très vite !!

      Des muxu d’amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *