Inde : Immersion dans les plantations de thés de Munnar

Nous avons choisi de vous livrer un reportage photographique sur les magnifiques plantations de thé de Munnar au Sud de l’Inde pour vous plonger dans ses paysages immaculés de vert toute l’année. Je les avais imaginés, j’en ai rêvé et me retrouver là au milieu c’était juste incroyable, au coeur des montagnes, entre averses et rayons de soleils, sangsues et singes mais surtout auprès de merveilleuses personnes.

Toutes les informations complémentaires sur cette destination sont dans notre article sur l’Inde du Sud, que vous pouvez consulter ici.

 

 

 

Voici le paysage que nous avons découvert à notre arrivée, nous étions partagés entre la fascination et la déception de ne pas voir ces plantations de thés se dérouler à l’infinie sous nos yeux.

Le Kerala est une région de l’Inde qui a été meurtrie par la dernière mousson, faisant près de 400 morts, d’énormes glissements de terrains et de gros dégâts. Tellement bien que le site du gouvernement français déconseille d’y aller pour le moment, notamment pour des raisons sanitaires. Mais cela concerne davantage la partie côtière, nous avons écrit à l’ambassade avant d’y aller.

Il pleuvait encore, deux mois après la fin de la mousson, nous avons vu des glissements de terrain se faire sous nos yeux, certains sont passés près des maisons, des pend entiers de thés ont fini 10 mètres plus bas, laissant derrière eux qu’une trace orange, comme nous pouvons le voir sur la photo ci-dessous.

 

 

Nous ne sommes pas du genre à se laisser impressionner par la pluie alors nous décidons d’aller visiter un jardin d’épice. C’était vraiment très enrichissant, un guide nous montre tour à tour une multitude de plantes, tout en nous expliquant leurs propriétés médicinales. Vous vous doutez bien que derrière cela il y a une boutique ayurvédique où ils vendent toute leur production, j’ai cédé pour acheter une préparation d’huile qui devrait soigner à tout jamais mes migraines. Dès que j’ai fini ma cure je vous ferais un article !

Nous sommes chanceux comme nous dit le guide car notre voyage coïncide avec la fleuraison d’une petite fleur qui ne fleurit que tous les deux ans, elle recouvre le parc national d’un bleu clair magnifique paraît-il mais le temps ne nous a pas permis de pouvoir aller voir ça de nos yeux. Alors voici quand même une photo d’un buisson isolé 😉

 

 

Ce n’est que le lendemain lors d’un trek pour aller voir le lever du soleil que nous aurons la chance de découvrir ces collines plantées de thés, quel bonheur !!

Mais juste avant de commencer voici la différence entre le thé noir, le thé vert et le thé blanc. On les prend tous les trois sur le même pied mais la différence vient de la partie de la feuille que l’on cueille. Vous comprenez maintenant la différence de prix entre le blanc et le noir ?

 

  

Ces arbres ont une fonction bien particulière, leurs racines redistribuent l’eau aux buissons de thés.

Et oui nous avons quand même eu droit à quelques rayons de soleil 😉 et les nuances sont encore plus belles.

Nous espérons que vous avez tout autant aimé que nous ces paysages construits et entretenues par l’homme ! À très vite pour de futurs reportages photographiques 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *