La Réunion – guide pratique pour un voyage au coeur de l’île Intense

 

 

 

 

Quand partir en voyage à La Reunion ? Quelles activités pour vivre intensément l’île ?  Où loger ?  Comment se déplacer ? Quel budget ? Retrouvez tous mes conseils pour un voyage sur l’île Intense réussie !

 

 

C’est au cœur de l’océan Indien à plus de 9200 kilomètres de Bordeaux que je vous emmène aujourd’hui. La Réunion, cette île que je ne pensais pas découvrir si vite, et pourtant.. quel coup de coeur ! Ses savanes, ses ravines, ses criques, ses volcans, sa forêt primaire, sa côte sauvage, ses cascades et bassins naturels, sa flore, autant de choses que je découvre et qui m’émerveille. Sa diversité météorologique est tout juste impressionnante, en l’espace d’une journée on peut traverser toutes les saisons, c’est assez saisissant. Ses routes bordées de palmiers, ses champs de canne à sucre et d’ananas, ses bananeraies, cette houle qui vient chahuter la côte.  Ses rhums arrangés, ses carry, sa vanille, ses cocos fraîches. Et cette diversité architecturale qui témoigne du métissage culturel qui rend cette île si riche et si vivante. Si vous aussi vous voulez vivre intensément ce voyage, suivez-moi dans ce guide pratique pour tout savoir. 

 

 

 

Avant d’entrer dans le coeur du sujet, je voulais vous dire quelques mots sur l’origine de ce(s) voyage(s). Cet article sera l’un des seuls écrit d’une seule voix, Maxime malheureusement n’a pas pu me suivre durant ces deux périples. C’est dans le cadre de mes études que j’ai eu la chance de venir la première fois sur l’île de La Réunion, étudiante en master 2 d’architecture du paysage j’avais un séminaire à choisir pour mon semestre 9. En juin 2017, je reçois les trois sujets des séminaires prévus pour la rentrée, l’un d’entre eux porté sur de la recherche donc j’ai immédiatement lu ce sujet et ça restera l’unique. Tout y était réuni, tous mes centres d’intérêt étaient là. C’est comme ça que quelques mois après je me suis retrouvé en plein mois de novembre  sous un soleil écrasant sur les savanes du littoral ouest de La Réunion.

Pour les plus curieux, le sujet du séminaire porté sur la construction d’une annexe à un appel d’offre pour le futur parc des Belvédères à Saint-Paul. Cela s’inscrit dans une recherche en cours depuis 2002 qui réunit le conservatoire du littoral et un laboratoire de recherche métropolitain qui cherche à valoriser les savanes de l’île et ça passe notamment par la reconstitution de l’histoire de la formation de ces paysages, les pratiques qui créaient ces paysages et leur devenir (gestion). Pour faire simple!

Lors de ce premier voyage qui était en fait une « session de terrain » de trois semaines, j’ai pu découvrir un bon nombre de choses. Aujourd’hui je suis de nouveau ici pour une nouvelle session de terrain de trois semaines, de quoi faire ce que je n’ai pas eu le temps de faire la dernière fois. Fini les blabla inutiles… rentrons enfin dans le vif du sujet !

C’est la première fois que je vais écrire ce genre d’article, alors j’espère qu’il sera assez complet et qu’il vous servira à planifier un voyage sur l’île Intense. Je vais tenter de répondre aux questions traditionnelles que l’on se pose avant de partir en vacances : avec quelle compagnie voyager ? Où dormir ? Quand partir ? Quelles activités ? Quel est le plus beau cirque ? Etc.

 

 

Un voyage intense


 

 

⌊Avec quelle compagnie voyager ?

Différentes compagnies aériennes desservent La Réunion (Air France, Air Austral, XL Airways, Corsair ..). Dans le cadre de ce voyage ce n’est pas moi qui est fait les réservations, mais généralement j’utilise skyscanner  pour choisir ma compagnie. L’avantage de ces vols long-courriers c’est que les horaires de départs sont pensés pour minimiser le temps perdu, lors du premier voyage j’ai décollé à 18h de Bordeaux pour rejoindre Paris puis on a redécollé à 21h pour rejoindre Roland Garros (13h plus tard). Mais cette fois-ci pour le retour j’ai un vol de jour (départ à 9h de la Réunion pour une arrivée à 18h à Paris, certains trouveraient ça horrible de passer une journée complète dans l’avion. Mais bien au contraire ce vol va être, je pense, le plus beau de tous ceux que j’ai pu faire, car on va passer au-dessus de l’Afrique et de tous ces pays que je rêve de visiter. Je pense vous faire un article sur ce sujet avec uniquement des photos. Si vous saviez comme j’ai hâte.

 

 

 

⌊Comment se déplacer à La Réunion ?

Pour un voyage simple et personnalisé, je vous recommande de louer une voiture et vivre cette expérience à la manière d’un road trip. Un mode de voyage, certes onéreux, mais qui facilite beaucoup les choses surtout à La Réunion. Sans voiture vous ne faites pas grand-chose en fait. Toutefois si vous choisissez l’option « séjour tout compris » et plage une simple navette aéroport /// hôtel vous suffira !  Mais ce serait dommage de se priver de toutes les richesses que l’île a à vous offrir.

Je sais qu’il y a beaucoup d’entreprises de location douteuse ici (pas de contrôle de la voiture au départ, mais un check up à la loupe au retour …), j’ai eu recours à deux sociétés avec qui ça c’est bien passé Europcar et Garcia location. L’avantage d’Europcar c’est qu’il est situé juste en face des débarquements à l’aéroport, alors que pour Garcia il faut commander une navette qui nous amène de l’aéroport à leur bureau à Saint-Denis (je trouve ça un peu plus long et moins pratique).

 

 

 

⌊ Quand partir à La Réunion ?

Je vous répondrais que cela dépend du motif de votre voyage ! Si vous venez pour randonner et découvrir les merveilles de l’île, à ce compte-là il vaut mieux venir durant l’hiver austral, les températures sont bien plus agréables. Il faut savoir que dans l’océan Indien les saisons sont inversées par rapport à la France, ainsi l’hiver s’étend de juin à septembre, les températures oscillent alors aux alentours des 20 degrés. Cependant dans les cirques ou les pitons, les températures peuvent descendre bien plus bas, de même qu’à l’ouest sur l’espace des savanes elles peuvent rapidement grimper. Mais généralement, c’est la période que l’on préconise pour voyager à La Réunion car il y fait frais. Si vous venez ici pour profiter des plages alors il faut venir sur la période estivale qui s’étend de novembre à mai, mais attention car janvier, février et mars sont les mois de la saison des pluies. L’intervalle de novembre à avril représente la saison cyclonique.

Voici un petit récapitulatif à retrouver sur le site de La Réunion :

  • Janvier : saison des pluies
  • Février : mois le plus chaud de l’année, saison des pluies
  • Mars : température de 25° en moyenne, quelques pluies
  • Avril : 28° environ sur la côte, fin de la saison cyclonique
  • Mai : 28° environ sur les côtes
  • Juin : début de l’hiver austral. Le soleil se lève vers 7 heures et se couche vers 18 heures.
  • Juillet : 26° en moyenne, lagon à 23°. Alizés, surtout dans le sud de l’île
  • Août : coeur de l’hiver austral
  • Septembre : températures entre 22 et 27° sur le littoral. Mais gelées possibles la nuit sur les hauteurs
  • Octobre : intersaison
  • Novembre : début de la saison cyclonique
  • Décembre : le soleil se lève vers 5h30 et se couche vers 19h. Début de l’été.

 

Il est important de comprendre le régime climatique, même si l’île de La Réunion est relativement petite, il existe tout de même des différences climatiques d’une côte à l’autre. La côte Ouest (le secteur de Saint-Gilles) est protégée du vent. Le temps sera alors sec et agréable presque toute l’année (l’espace, entre autres, des savanes 😉 ). Il faut savoir, que les planèzes de Saint-Gilles ont  fait obstacle au déversement littoral des coulées de lave, qui se sont ainsi accumulées à l’arrière en s’épaississant. La pluviométrie annuelle est la plus faible de l’île (550 à 800 mm). A contrario, la côte Est de La Réunion (secteur de Saint-Benoît, Saint-André ..) est beaucoup plus soumise aux vents et intempéries, dus à une zone intertropicale de convergence.

Le 31 novembre 2017 dans l’Est.

Le 31 novembre 2017 dans l’Ouest.

 

 

⌊ Comment s’héberger sur l’île Intense ?

Pour un road trip sur l’île, le mieux sera de trouver vos hébergements en rapport avec votre itinéraire. Même si l’île n’est pas très grande, les axes routiers sont souvent saturés à l’approche des grandes villes, les routes sont souvent coupées partiellement pour des travaux de maintenance (la route du littoral par exemple, à cause des nombreuses chutes de pierres).

On trouve des hébergements un peu partout même dans les cirques, donc le mieux est de prévoir son itinéraire avant pour faire le maximum de réservations en amont. En ce qui me concerne je loge dans les hauts de Saint-Leu, dans un gîte de France plutôt sympa et le propriétaire est très disponible ! (Pour la petite anecdote il a vu que je me fessais beaucoup piqué alors il m’a ramené de l’huile essentielle de Jojoba et de Géranium, un joli petit cadeau).

 

Pour en savoir plus sur le gîte.

 

 

⌊ Que mettre dans sa valise pour un voyage à La Réunion ?

Question classique, mais dont je ne suis pas le mieux pour y répondre, je n’optimise pas du tout mon bagage, je suis plutôt du style « il faut que je prenne ça et ça aussi , Oh mince j’ai oublié mon chapeau, vite je le rajoute ». Bref je ne voyage jamais léger, pourtant il va bien falloir que j’apprenne à le faire pour le tour du monde !! Mais à chaque fois je me rends compte de la masse de choses que je prends et qui ne me servent à rien. Donc je vais vous faire une liste de l’essentiel pour voyager léger et pouvoir ramener plein de souvenirs de La Réunion.

 

Les indispensables de la valise : 

— votre maillot de bain ; l’île de La Réunion n’est peut-être pas réputée pour ses plages, MAIS il y a un magnifique lagon à découvrir. Pensez au masque / tuba aussi, il y a tellement de poissons à voir. C’était assez incroyable!

— un legging pour le(s) Piton(s) et une veste imperméable ! (personnellement j’ai toujours fait ces randos en portant le matin : un legging et un débardeur de sport, un tee-shirt à manches longues doublé pour le running, une veste et un imperméable. Et dans mon sac à dos, un short de sport à enfiler sur les coups de 10h ou le soleil commence vraiment à chauffer suivant l’exposition de votre randonnée. Et toujours des vêtements de rechange dans la voiture, car même s’il ne pleut pas il peut arriver qu’il y ait une brume !

— si vous voyagez pendant l’hiver austral prévoyez un petit pull pour les soirs.

lampe frontale, ça sert toujours.

huile essentielle de Citronnelle pour éviter les moustiques. Attention à ne pas l’appliquer directement sur votre peau, vous risquerez de vous la brûler ou tout du moins de la dessécher. Préférer un mélange avec une autre huile (Jojoba par exemple).

— la crème solaire et au moins un tube de 30 mais surtout de la 50. Le soleil ne vous fera pas de cadeaux ici, certaines personnes de la recherche se sont brûlé la rétine en restant trop longtemps dans la savane donc n’oubliez pas non plus vos lunettes de soleil.

Attention :  ne vous baignez pas dans le lagon si votre crème solaire contient du paraben et d’autres substances toxiques pour le corail (l’octyl-méthoxycinnamate, l’oxybenzone et le 4-méthylbenzylidène camphre). On n’en parle pas assez malheureusement mais c’est bel et bien prouvé que les crèmes solaires polluent nos océans et sont l’une des trois causes de disparition des coraux. Heureusement, il existe certaines alternatives comme la protection solaire EQ Love qui respecte l’océan et protège le corail. 

une paire de baskets (type running pour ma part) suffit pour la randonnée au Piton de la fournaise, attention toutefois aux semelles en plastique souple, la roche est tranchante par endroits ! Nous avons fait la descente en courant et j’ai laissé quelques morceaux de baskets. En revanche, pour aller dans les cirques, une paire de chaussures de randonnée (tiges hautes) sera beaucoup plus appropriée.

 

 Piton de la Fournaise

 

 

 

⌊ Que ramener d’un voyage sur l’île de La Réunion ?

Je ramène de tous mes voyages un objet déco et///ou un bijou. Donc je n’ai pas dérogé à la règle, je ramène toujours beaucoup trop de choses, tellement bien que ma valise dépassait les 23 kg autorisés en soute (27 kg ^^). J’ai ramené de la vanille bio achetée au marché de Saint-Paul (attention beaucoup vendent de la vanille de Madagascar, donc bien se renseigner avant), du piment évidemment (à la pistache, au gingembre, au citron etc.), j’ai aussi ramené un crâne de cabri, ma grande passion pour les crânes que je trouve sur les randos alimente mon cabinet de curiosités. Ensuite, j’ai rempli ma valise d’épices et de mélanges pour faire des rhums arrangés et des petits objets de déco artisanaux.

J’aurais tellement voulu ramener des petits coraux, la diversité des textures, des formes me fascine. Mais il est strictement interdit d’en ramener depuis La Réunion, car c’est le corail qui alimente le sable des plages. Je me suis donc rattrapé en faisant des séries photographiques.

 

 

 

⌊ Quel budget ?

Le plus gros budget reste le vol depuis la métropole, plus tôt vous vous y prenez et mieux c’est. Le deuxième budget assez conséquent c’est la location de voiture et les hébergements. Ensuite le prix de la vie ici est assez bas, si vous ne consommez pas des produits importés (auquel cas les prix peuvent doubler par rapport à un produit métropolitain). Je vous conseille de consommer local (comme toujours d’ailleurs), notamment en fessant les divers marchés de l’île, on trouve aussi beaucoup de vendeurs le long des routes. Si on veut se faire plaisir on peut manger dans un petit resto un bon carry pour 5€ à emporter ou 7€ sur place.

Les incontournables pour un premier

voyage à La Réunion


 

 

— Gravir le Piton de la Fournaise, une randonnée plutôt facile. Secrètement j’ai espéré tout le long de l’ascension l’entendre gronder. Et hier (3 avril 2018), il est rentré en éruption, j’espère pouvoir y aller, mais les conditions météorologiques ne sont pas top et le point d’observation se situe à 2 km de l’éruption (l’éruption s’est finie le 4 donc je n’ai pas pu y aller, quelle déception !).  Si vous le pouvez également, faites le Piton des Neiges, le sommet roi et la genèse de La Réunion, attention l’ascension est plus difficile.

— Visiter au moins l’un des 3 cirques de l’île de La Réunion. Si le temps vous le permet, faites les trois. Le cirque de Mafate n’est accessible qu’à pied, idéal pour prendre son temps et contempler la nature luxuriante. Le cirque de Cilaos est accessible en voiture, mais la route est très sinueuse. On l’a surnomme même la route des 400 virages.  Tous les roadtrippers aimeront cette route magique. Enfin, le cirque de Salazie est le plus vert, le plus tropical et le plus fleuri. C’est ici qu’il pleut le plus sur l’île, tout s’explique ! Au cœur de Salazie, ne manquez pas le village de Hell-Bourg, seul “plus beau village de France” d’outre-mer.

Visiter une vanilleraie, ça ne coûte pas grand-chose, ça fait vivre le savoir-faire local et c’est super instructif !

— Voir la plus belle plage de La Réunion : sans conteste la plage de Grande Anse au coucher du soleil.

— Se baigner dans l’une des nombreuses ravines et cascades de l’île. Au choix le bassin Cormoran (non référencé dans les guides de voyage, il n’y a que les locaux qui y vont), la cascade Langevin (ou cascade de Grand-Galet, la plus connue), Anse des Cascades et sa belle palmeraie, le Voile de la Mariée (sur la route pour le cirque de Salazie), la cascade du Trou de fer (à découvrir depuis les airs ou par randonnée) et enfin la cascade de Takamaka.

— Observer les baleines depuis le Cap de la Houssaye. La Réunion est l’un des rares endroits où vous pouvez voir passer les baleines tout proches de la côte. La saison s’étend de mi-juillet à mi-septembre.

— Marcher dans un tunnel de laves.

— Visiter (au moins) un temple tamoul .

— Faire de la plongée dans les lagons.

⌊ A savoir : 

Décalage horaire : +2 pendant l’hiver austral, +3 le reste de l’année.

Argent : La Réunion étant un département d’outre-mer, on règle en euros aussi. Par contre, prévoyez du liquide, il n’y a pas beaucoup de distributeur et peu de “petits” magasins prennent la carte bancaire.

Électricité : ce sont les mêmes prises qu’en métropole donc

pas de tracas à se faire de ce côté !

Formalités : pour les ressortissants français la carte nationale d’identité suffit ! Pour les collectionneurs de tampons, vous n’en aurez pas sur votre passeport cette fois-ci 😉

Vivre sur une île, un autre rythme de vie : ici on vie au rythme du soleil, il se lève tôt et se couche (très) tôt. Donc je vous conseille d’apprendre à vivre à ce rythme pour vraiment profiter de votre voyage, l’idéal est de se lever vers les 5h30 et de se coucher vers les 22h.

Tips circulation : il est important de calculer avec de grosses marges vos trajets en amont, surtout s’il s’agit de rejoindre le centre de l’île.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VOUS AVEZ PINTEREST ?

Pour vous aidez à planifier votre prochain voyage sur l’île Intense, pensez à épingler notre article sur Pinterest

 

 

4 Commentaires

  1. Maureen
    6 avril 2018 / 9 h 03 min

    Un article vraiment bien détailler et des photos juste magnifique! Continue comme ça 😘

  2. Angie
    19 février 2019 / 10 h 59 min

    La Réunion c’est vraiment une île merveilleuse, j’ai aimé si beaucoup mon temps là en 2017. j’ai aussi plongée un peu, Baie de Sable (https://dive.site/fr/explore/site/baie-de-sable-pgV6) est une aventure unique! J’y retournerai!
    P.S.: tes photos sont magnifiques!

    • 11 mars 2019 / 23 h 23 min

      On espère tellement pouvoir y retourner aussi 🙂 c’est une île pleine de belles surprises 😍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *