Birmanie : MANDALAY, au coeur de l’ancienne capitale royale – CITY GUIDE –

On se retrouve aujourd’hui pour le premier article d’une longue série sur la Birmanie ! En effet ce pays a été une superbe découverte pour nous et nous souhaitons vous la partager en détail afin que vous ayez définitivement envie d’y aller ;). Et donc nous  commençons cette série par notre première destination : Mandalay.

Dans cet article retrouver de manière détaillé les meilleurs activités à faire lors de votre séjour !! 

Retrouvez notre itinéraire détaillé de 10 jours en Birmanie dans un prochain article 😉

 

Après avoir passé la frontière terrestre avec la Thaïlande nous avons pris un bus qui nous a directement conduits dans cette ville en 17h.  Mandalay, ancienne capitale royale du Myanmar, est la seconde plus grosse ville du pays, d’un point de vue géographique elle est quasiment au centre. Nous avons de suite était surpris par la taille de cette ville… déjà à la frontière nous avons vu un contraste saisissant entre la Thaïlande et la Birmanie, cette dernière nous a immédiatement évoqué l’Inde. Surtout par l’odeur au début (contrairement à ce qu’on pourrait penser ça ne pu pas c’est juste qu’il y a une odeur particulière dû, je pense, au mélange qu’il chique (le bétel), mais aussi le Longyi ce tissu que portaient aussi les hommes et femmes indien(ne)s.  Revenons à Mandalay même si la ville est immense, il est facile de circuler puisqu’elle est construite sur une logique de quadrillage. 

En ce qui concerne le climat, en décembre il fait frais le mati (on partait sur le scooter avec un pull ou un blouson en jeans) et l’après-midi il fait très très chaud, je n’imagine même pas les températures estivales…

TIPS : voyagez en claquette vous simplifiera les journées, en effet comme partout en Asie il faut se déchausser à l’entrée des temples. Imaginez-vous enlever 4-5-6 fois vos baskets et chaussettes chaque jour ^^

1. Le plus long pont en teck du monde, partez à la découverte du Pont U-Bein !

Ce pont est l’une des principales attractions de Mandalay, et c’est complètement justifié puisque cette passerelle, de 1200 mètres de long, est considérée comme la plus longue au monde. Pour être honnête avec vous, nous n’avons pas eu le courage de la traverser entièrement, non pas que le trajet soit long mais c’est surtout l’état de certains passages qui nous ont fait peur, surtout que Max a le vertige. Mais honnêtement je ne pense pas que cela représente un véritable danger puisque énormément de locaux utilisent ce pont quotidiennement. 

Afin d’avoir une vision différente du pont vous pouvez faire une excursion en bateau, l’endroit est si poétique au crépuscule. 

Si vous êtes en scooter partez sur la gauche du pont, sur le chemin qui suit un cours d’eau… vous tomberez sur les usines de teintures de filles et sur les métiers à tissé, c’était superbe. 

TIPS  : De Mandalay, il vous faudra 20 minutes de route pour rejoindre le pont U-Bein, nous avons loué une scooter (8€ par jour) et nous sommes allé jusqu’à Minngun avec. Soyez quand même très prudent c’est dangereux, d’ailleurs le pays interdit la location de scooter de plus 125 CC pour les touristes ^^. 

Arrivez très tôt le matin pour échapper aux touristes ou alors deux heures avant le coucher du soleil et découvrez comment les habitants investissent le lieu. (les photos ci-dessous sont prises à différents moment de la journée). 

 

La rue devant le pont est remplis de petit marchant aux étales colorés, prenez le temps d’en faire quelques clichés ! 

 

2. Rendez-vous à la pagode inachevé de Mingun (Pahtodawgyi)

Un endroit tellement curieux quand on n’en connaît pas l’histoire… en effet, on se questionne sur la hauteur de cette pagode et sur son architecture initiale. Alors rien que pour vous un peu d’histoire 😉  : 

Commencée en 1790 par le roi Bodowpaya dont l’ambition était d’édifier la plus grande pagode du monde, elle s’élève sur les rives plates du fleuve Irrawaddy.

Elle était censée atteindre 150m de haut, mais le roi mourut en 1819 avant d’avoir mené son projet à terme. Les caisses du royaume étant complètement vides, son successeur, le roi Bagyidam se retient de poursuivre cet immense projet. La base de la pagode culmine encore à près de 50m de haut. L’usine de fabrication des briques nécessaires à sa construction avait été installée de l’autre côté du fleuve, et le roi supervisait continuellement les travaux.

L’immense lézarde date du tremblement de terre de 1838, la terrasse supérieure s’effondra alors sur le bas de l’édifice, enfouissant à jamais les trésors que le roi y avait entreposés (une dent de Bouddha, 1500 figurines en or, 2534 statuettes en argent et 3700 objets précieux).

Ce projet a nécessité le travail de milliers d’esclaves pendant trente ans. Lorsque la main-d’œuvre birmane s’avéra insuffisante, le roi recruta de force des milliers d’Arakanais, mais le pays se souleva, ceux-ci s’enfuirent en Assam. La mainmise sur Assam par les Birmans fut à l’origine de la première guerre anglo-birmane de 1824.    

Ce temple est situé à environ 90 minutes de route de la ville mais il y a bien d’autre chose à découvrir à Mingun 😉 et puis il y a un bateau qui traverse le fleuve en quelques minutes mais le prix nous à refroidi… (une trentaine d’euros pour deux).

TIPS : Lorsque vous êtes ici, déjeunez au bord de la rivière dans un jardin magnifique à la cuisine très très très bonne ( on en a l’eau à la bouche rien que d’y repenser). Le resto s’appelle le «café du jardin».

À savoir, nous avons payé un droit d’entrée sur la zone archéologique (5000 Kyats je crois). Cette zone comprend tous les sites à visiter de Mingun.

Le « toit » du temple !

L’empleur du temple vue de drone…

Le petit marché devant le temple.

Les samosas vég du Café du jardin.

3. L’incontournable pagode Hsinbyume

Près de la pagode Pathodawgyi se trouve la très réputée et magnifique pagode blanche Hsinbyume. Je suis certaine que vous avez déjà tous et toutes vus cette fameuse photo sur les arches blanches avec pour trame de fond le haut circulaire de la pagode, le tout immaculé de blanc, non ?! 

Prenez le temps de l’explorer, marché à différents niveaux, la pagode n’est pas grande mais elle vaut le coup d’oeil. 

 

4. Prenez de la hauteur en visitant le Mandalay Hill

La seule colline de Mandalay est un passage obligé. Ce site haut de 240 mètres vous offre une vue incroyable sur toute la région, et oui Mandalay est un plateau, vous aurez donc vue à 360°. Nous y sommes allé en fin de journée et nous avons été surpris par le nombre de gens qui été en train de monter à pied, lorsque nous nous montions en scooter. Quand vous arrivez tout en haut il faut monter dans le bâtiment mais pour cela rien de plus simple, il y a l’option escalator ou l’option ascenseur (gratuit oui oui pour une fois). 

L’entrée à Mandalay Hill coûte K1000. (0,70€)

Ne soyez pas surpris lorsque des Birmans vous demandent de prendre une photo avec vous. Ils veulent juste montrer cela à leurs proches tout comme en Inde 😉 

 

5. Le plus grand livre du monde à la pagode de Kuthodaw

La taille de cette zone est impressionnante. La pagode Kuthodaw contient le plus grand livre du monde et est entourée d’un nombre insensé de petites pagodes blanches. Prenez au moins 1 heure en regardant autour de vous, perdez-vous et surtout profitez du coucher de soleil pour avoir un ciel rosé qui fera ressortir le blanc des temples. 

 

6. Une promenade matinale dans le marché de Zay Cho

Cet immense marché, partiellement couvert, est ouvert de 6h00 à 17h00 et propose de tout, des fruits frais aux épices en passant par les objets de la maison. Allez-y tôt le matin, promenez-vous et voyez comment ces locaux passent leur matinée.

 

7. Allez voir le Buddha couvert d’or à la pagode de Mahamuni !

Cette éclatante pagode composée est l’une des plus vénérée du pays. La statue principale, le bouddha Mahamuni (littéralement grand sage) mesure 4m de haut pour un poids accumulé de 6.5 tonnes de bronzes et 3 tonnes d’or (dommage je n’ai pas pu y accéder pour prendre quelques grammes d’or en souvenir ! Je plaisante bien sur 😉 ). Vieille de 2500 ans, cette sculpture fut une prise de guerre et déplacé dans un premier temps à Amarapura, avant d’être exposée dans cette pagode. Chaque jour, des moines lavent ce bouddha (considéré comme vivant) avant que des centaines de croyants y déposent des feuilles d’or. Ne manquez pas de visiter l’ensemble du site notamment pour admirer d’anciennes statues de bronzes, originaires du site d’Angkor au Cambodge. N’oubliez pas non plus de porter un pantalon ou demander un sarong à l’entrée (pour les homme aussi).

 

À savoir :  les femmes ne peuvent ni toucher ni approcher de près ce buddha aux feuilles d’or.

 

8. Monastère de Shwenandaw

À l’origine, cet édifice faisait partie du palais d’Anarapura. Il fut ensuite déplacé à Mandalay pour y être le palais du roi Mindon.Celui-ci y mourut. Son fils Thibaw le fit transformer en monastère car il pensait que les lieux étaient hantés par le roi décédé. Ce déplacement de l’édifice le sauva car tout le palais resté à Anarapura fut brûlé par les Japonais en 1944. Le monastère est le seul vestige du palais royal. Les sculptures de ce monastère en teck sont exceptionnelles et rien que pour ces détails il mérite une visite. C’est petit donc vous n’avez pas besoin de beaucoup de temps mais l’entrée est chère (15€ pour deux, cela donne droit a un passe afin de visiter 5 autres lieux)  !

 

9. Dinner au JJ BBQ and BEER

Pour finir la journée retrouvez-vous autour d’une bière au JJ, l’occasion de goûter à l’ambiance des soirées Birmanes. Après quelques minutes vous aurez peur de reprendre la route ^^, il aime bien bien le whisky et les bières 🙂 . La nourriture est d’un bon rapport qualité-prix.

10. Palais Mandalay

Le palais de Mandalay est une immense forteresse située près de la colline de Mandalay. C’est un endroit agréable pour se promener un peu, mais il n’y a pas grand-chose à faire ou à voir du coup nous avons préféré voir d’autre chose plus intéressante.

Si vous prévoyez de le faire compter 7 € par personne pour y rentrer ( ce billet « Mandalay Combo » donne également l’entrée au monastère de Shwenandaw, à la pagode Kuthodaw et à quelques autres), puis vous devrez louer un vélo, car c’est grand et que les taxis ou les scooters des étrangers ne peuvent pas rentrer.

Nous espérons que vous avez aimé cet article et surtout qu’il vous aidera pour planifier votre voyage ;), on se retrouve vite pour un prochain article sur Bagan !! 

 

VOUS AVEZ PINTEREST ?

Pour votre prochain voyage à Mandalay, pensez à épingler notre article sur Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *