Vietnam : les plus belles rizières du monde – immersion à Sapa –

Bonsoir on se retrouve ce soir pour un reportage photo sur les magnifiques rizières de Sapa, à l’extrême nord du Vietnam, elles sont quand même décrites comme étant les plus belles rizières du monde ! Nous avons décidé de ne pas faire un travel guide car il en existe tellement déjà … et puis nous avons fait à l’aveugle, sans guide et pourtant nous avons fait des treks tous les jours, de superbes rencontres qu’on vous expose en photos. Nous avions choisi de dormir à TaVan un village où vie des minorités ethniques loin de la foule touristique de Sapa. Depuis notre guesthouse nous pouvions donc directement partir dans les rizières à la découverte des différentes minorités. Il faut savoir que beaucoup de femmes Hmong marchent le long de la route en attendant des touristes (comme nous), elles font semblant de marcher juste un peu devant vous, puis elles s’arrêtent vous parler, puis elles vous suivent. Et d’un coup tout s’inverse c’est vous qui les suivaient ^^, elles sont franc-jeu, elles vous informent vite qu’elles peuvent vous emmener dans des endroits pas touristiques mais qu’à la fin il faudra leur acheter un petit souvenir qu’elles confectionnent à la main. Nous l’avons fait un jour et c’est vrai qu’elle nous a fait passer dans des endroits qu’elle seule connaît… donc nous ne regrettons pas ! 

 

Voici quelques informations clés à savoir sur Sapa :

• La ville est situé à 1.600 mètres d’altitude sur le flanc des montagnes du massif de Hoang Lien avec le plus haut sommet à 3143 mètres qui s’appelle Fanxipang (le toit de l’Indochine).

• Les randonnées à Sapa permettent de découvrir la vie de 5 minorités ethniques : Hmong, Dao, Tay, Giay et XaPho, dont la plupart portent encore leur costume traditionnel et conservent le mode de vie de leurs ancêtres depuis des centaines d’années.

Chaque ethnie a une culture différente, un costume différent, un patois à part et les traditions propres à eux… engendrant une diversité culturelle très riche et mystérieuse qui n’existe qu’à Sapa.

1. Les H’Mongs: Il s’agit d’un groupe ethnique le plus important de Sapa. Ils comptent environ 53 % de la population locale.

2. Les Dao: Les Dao rouges sont en deuxième position après les Mongs en termes de population à Sapa. Vous reconnaitrez les femmes aux sourcils rasés.

3. Les Tay: Après les Hmong et les Dao, les Tay sont la troisième population de Sapa. Ils vivent essentiellement dans certains villages du Sud comme Ban Ho, Sai Nam, Thanh Phu, Thanh Ho… où ce sont des vallées moins rocheuses, plus fertiles avec plusieurs ruisseaux et rivières, propices à la pêche et à la culture du riz.

4. Les Zay: Ils vivent principalement dans les hautes montagnes du nord du Vietnam. Ils ne comptent 25000 personnes au Vietnam et à Sapa ils ne représentent que 2% de la population, peuplant dans la vallée autour des villages Ta Van et Lao Chai.

5. Les XaPho: La population n’est que de 4000 personnes au Vietnam. Ils y sont très peu nombreux, vivant dans les villages les plus éloignés de la ville où l’accès se fait difficilement.

• En ce qui concerne l’histoire c’est en 1897 que le gouvernement colonial français a décidé d’ouvrir une enquête sur les hauts plateaux des minorités ethniques. Le premier groupe d’enquêteurs étaient venu à Lao Cai en 1898. L’hiver de 1903, tout en menant les travaux de la cartographie, les géographes du Service de la Géographie de l’Indochine étaient arrivés à Sapa. Cet événement a marqué la naissance de la ville de Sapa. En 1905, les Français avaient recueilli les premières informations sur la géographie, le climat, la végétation …  C’est ainsi que Sapa est devenue une attraction touristique.

Mais elle a été dévasté pendant la guerre d’Indochine et pendant la guerre de frontière Chino-Vietnamienne en 1979. Des milliers d’hectares de forêts de pins couvrant la ville ont été brûlés, beaucoup d’anciennes demeures construites par la France ont également été détruites. Dans les années 1990, Sapa a été reconstruit à nouveau.

•  Les rizières de Sapa sont le chef-d’œuvre des travaux des habitants de la vallée … Ces terrasses, se succédant les unes des autres du pied jusqu’au sommet des montagnes couvertes de nuages blancs sont comparées à l’image d’une échelle géante liant le ciel et la terre. Créés depuis des siècles et créées par les mains acharnées des minorités ethniques Hmong, Dao, Zay…vivant tout au long de la vallée, les terrasses sont omniprésentes dans la vallée mais les plus remarquables sont celles de Ta Van – Hau Thao – Lao Chai dans la vallée de Muong Hoa avec une superficie totale de près de 1000 ha.

 

Bref passons aux meilleurs …. les photos 😉

 

 

VOUS AVEZ PINTEREST ?

Pour vous aidez à planifier votre prochain voyage à Sapa, pensez à épingler notre article sur Pinterest.

1 Commentaire

  1. 11 juillet 2019 / 11 h 10 min

    Le Vietnam est vraiment un beau pays avec beaucoup de belles destinations. Moi, j’aime faire trekking dans les rizières de Sapa. C’est l’un des endroits qui possèdent des paysages naturelles les plus magnifiques au Vietnam avec des rizières en terrasses, des hautes montagnes, et des cols qui attirent beaucoup de voyageurs chaque année. Une destination vraiment à recommander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *